Ferrari 360 Spider 2002 + Ferrari F430 Spider 2006

Pour cette seconde séance photo, il ne sera pas question d’une Porsche comme la Carrera 4S précédente mais bien de deux italiennes en provenance de Maranello.

Avec le temps une nouvelle fois au beau fixe, inutile de dire que l’idéal serait des versions découvrables pour en profiter. Nous sommes chanceux, nous avons droit à deux spiders ! Au départ, nous convenons d’une séance photo avec un propriétaire de F430 Spider sur la route des Crêtes non loin de Cassis. Celui-ci nous propose de faire le shooting avec une seconde Ferrari, appartenant à l’un de ses amis, à savoir une 360 Spider.

Arrivés sur place après 2 heures de trajet, nous découvrons avec surprise que la route des Crêtes est fermée à cause du mistral soufflant. Il est donc décidé en accord avec les propriétaires de changer d’endroit et de partir rouler sur les routes aux nombreux virages menant au Castellet.

La balade, dynamique, est des plus agréables, rythmée par les sonorités envoutantes des V8. Le plaisir est intense, presque indescriptible tant les sensations procurées sont immenses ; on est assis très bas, dans des sièges confortables et l’horizon défile rapidement.

Premier arrêt sur un parking en bord de route pour démarrer les photos et détailler les carrosseries des deux italiennes.

La filiation entre les deux modèles est évidente et il y a une bonne raison à cela : la F430 est la remplaçante de la 360. Esthétiquement, la ligne est semblable, et ce notamment pour ne pas perdre les clients qui désiraient revendre leurs voitures pour acheter une F430. Au niveau mécanique, la 360 opte pour un V8 3.6 de 400 ch quand la F430 embarque un V8 4.3 de 490 ch. Une réelle surenchère, qui se ressent sur les performances (+22 Km/h, -0.6 s au 0 à 100). Des jantes dix branches de 19″ ont remplacé les cinq branches de 18″.

La 360 Spider a plutôt bien vieilli malgré ses dix ans d’âge passés et l’apparition de la F430 en 2004 ne la démodera pas.

Place aux photos individuelles avec la plus ancienne des deux. Ce modèle de 2002 arbore une classique robe Rosso, qui lui sied à merveille. Avec sa carrosserie en aluminium, elle pèse un peu plus de 1400 Kg, ce qui est respectable en regard de la puissance développée. Dessinée par Pininfarina, célèbre carrossier italien, sa ligne semble indémodable, intemporelle.

Quant à la F430, elle date de 2006 et sa teinte grise Grigio Silverstone, assortie aux jantes microbillées, lui confère de l’élégance, de la sobriété cachant une sportive incomparable. En effet, malgré ses 1600 Kg sur la balance, les performances sont au rendez-vous et la tenue de route optimale.

Le spot est simple mais la lumière est idéale et les arbres permettent de faire quelque chose de sympa.

    

Nouvelle photo du merveilleux duo, qui attire les regards depuis la route toute proche.

Le propriétaire de la 360 Spider a opté pour une version F1, qui se différencie par une boîte de vitesses (optionnelle) gérée au volant via des palettes, déjà vue sur la 355 et reprise sur la F430. Le passage des rapports est ainsi plus rapide mais la Ferrari perd la mythique grille en H en alu, typique des précédents modèles au « clonk » caractéristique à chaque changement de vitesse.

    

La F430 possède également cette boîte de vitesses, encore améliorée par rapport à sa devancière.

Même l’herbe offre des possibilités de cadrages différents et agréables.

    

On ne se lasse pas d’admirer les deux italiennes au cheval cabré, certainement parmi les plus belles créations de la marque.

         

Place aux photos de détails. La finition des sièges de la 360 est parfaite, à l’image de l’intégration du cheval cabré dans le dossier. Les rétroviseurs à double branche de la F430 avec le nom du modèle incrusté apportent de la finesse à l’ensemble tout en contribuant à l’aérodynamique de la voiture.

    

Dernier cliché avant de trouver un autre lieu pour les photos.

Nous prenons la direction du circuit du Castellet. Les accélérations sont vraiment fulgurantes et donnent le sourire à chaque pression sur la pédale de droite. Les deux Ferrari font tourner les têtes et les pouces levés sont nombreux. Elles sont placées devant les grilles du circuit qui accueillera peut-être le Grand Prix de Formule 1 français une année sur deux, en alternance avec Magny-Cours.

Les grilles d’entrées d’air dans le pare-chocs avant de la 360 Spider ne sont pas sans rappeler les barrières du circuit !

    

La F430 opte plutôt pour des grilles noires à croisillons, plus discrètes.

Une dernière photo souvenir avant de boire un verre en compagnie des propriétaires au bar du circuit. Depuis la terrasse, nous pouvons voir plusieurs personnes se prendre en photo devant les belles de Maranello. Ferrari fait toujours autant rêver.

Dernier trajet à bord des deux sportives, nous profitons jusqu’à la dernière minute, jusqu’au dernier instant. Le temps se couvre, il faut remettre en place les capotes en toile. Notez les trois aérateurs typiques de la F430 dominant la console centrale en carbone. Sa devancière file au loin.

Nous faisons nos adieux aux Ferrari et leurs propriétaires sur le bord de la route. A peine partis que le cœur est déjà lourd …

Nous tenons à remercier les deux propriétaires de ces Ferrari magiques pour leur patience, leur gentillesse et leur passion communicative.

Nous espérons remettre ça sur la route des Crêtes comme prévu au départ, un lieu magique qui aurait apporté un plus à la séance photo.

Une réflexion sur “Ferrari 360 Spider 2002 + Ferrari F430 Spider 2006

  1.   Toutes mes félicitations pour cette séance photographique, à la hauteur des écrits se disposant tout autour d’elles !
      Je comprends, maintenant, votre absence lors du Cars and Coffee qui avait eu lieu Dimanche. Sachez toutefois, qu’au prochaines éditions vous serez les bienvenus, les propriétaires sont aussi sympathiques que ceux que vous décrivez dans votre article !
      Cependant une remarque à faire concernant vos photos, elles ne sont que statiques, vous n’aviez pas la possibilité de faire des panning et/ou     travelling ?
      Pour ce qui est du lieu, à vrai dire, il est différent de ce que l’on a l’habitude de voir lors de shooting, de plus le lieu convient bien à ces deux Italiennes !  Les angles, et idées pour certaines d’entre elles sortent aussi de l’ordinaire ( Cf photo de l’appui-tête ). Une belle séance photo qui met une nouvelle    fois la qualité de votre travail en valeur !
      Bonne chance pour la suite, les gars.        

    Pierre ( P A Photography ) —

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *