Abarth Punto Evo 2010

Le réveil du site s’est fait attendre. En effet, depuis la publication de l’article consacré au Red Horse le 11 août 2013, aucune mise à jour n’avait été effectuée. C’est donc avec joie que South Car Photography reprend vie !

Le 30 novembre, nous recevons un message d’un propriétaire sur notre page Facebook qui désire une séance photo de sa voiture. Alexandre possède une Abarth Punto Evo et n’habite pas très loin de nous : c’est naturellement avec grand plaisir que nous acceptons ! Le rendez-vous est donné le samedi 7 décembre en début d’après-midi.

Nous avions repéré un endroit photogénique près de Arles mais malheureusement, la luminosité n’est pas optimale. Nous prenons la décision de nous rendre ensemble du côté des Baux de Provence.

DSC_0768

Mais revenons d’abord sur la voiture qui nous intéresse aujourd’hui. Abarth est une société fondée à la fin des années 1940 par l’autrichien Karl (dit Carlo) Abarth. Très vite, la firme devient préparateur officiel de Fiat, et se fait connaître avec ses 500 et 600 bodybuildées et survitaminées, couronnées de succès en compétition. Si l’entreprise est mondialement renommée jusqu’à la fin des années 1970, le tournant de la décennie 1980 sera difficile pour l’office italienne. Mais Abarth renaît de ses cendres au tout début des années 2000, d’abord avec la Fiat Stilo puis surtout avec la 500 néo-rétro et la Grande Punto.

DSC_0771

Si la Grande Punto Abarth est équipée d’un 1.4 T-Jet développant 155 ch, la Punto Evo (version présentée en 2009 et retouchée de ladite Grande Punto) embarque le tout dernier 1.4 Multiair Turbo commun à Alfa Romeo et à Fiat. Sous le capot de la MiTo QV, sa puissance est de 170 ch, chiffre ramené à 165 ch pour la Punto Evo Abarth.

DSC_0775

Mais cette puissance ne devait pas suffire à Alexandre car celui-ci a décidé d’opter pour une reprogrammation faisant grimper le chiffre à 180 ch, comme le kit EsseEsse proposé par le préparateur ! Quant au couple, il passe de 250 à 312 Nm : et tout cela sur le train avant ! Et c’est aujourd’hui sur les jolies routes des Alpilles que va pouvoir s’exprimer la Punto Evo, le tout sous une météo plus que clémente pour ce mois de décembre. Pour cela, l’italienne peut compter sur un très bon châssis et sur des jantes en 17″ (très agréables à regarder).

DSC_0776

Les logos Abarth sont présents un peu partout sur la carrosserie et à l’intérieur de la voiture, ce qui ajoute de la sportivité. Pour ceux qui l’ignoreraient, l’emblème d’Abarth est un scorpion… tout simplement le signe zodiacal de Carlo, son fondateur !

DSC_0781     DSC_0783     DSC_0784

Nous sommes chanceux en ce 7 décembre, car le soleil est au rendez-vous et malgré un vent habituel dans cette région, cette journée agréable. De plus, le cadre est idyllique, avec le massif des Alpilles en fond et les oliviers le long des routes. Le tout étant mis en valeur par la belle lumière qu’offre cette fin d’automne.

IMG_9879

Nous décidons de changer d’emplacement pour varier les cadrages. Nous empruntons un petit chemin de traverse, que pensions plus calme que la route principale mais il n’en est rien (merci Alexandre pour ta patience à déplacer ta voiture à chaque arrivée d’un habitant du coin !). L’avant de la Punto Evo Abarth ne fait pas dans la discrétion, tout comme l’arrière, avec ses multiples entrées d’air notamment pour le refroidissement des freins. De plus, Alexandre a opté d’occasion pour un modèle blanc « Bianco 1949 » tirant sur le crème selon la lumière, avec des bandes Abarth rouges. Couleur reprise sur les rétroviseurs.

DSC_0788

Le nom du préparateur est omniprésent, des sièges baquets monocoques optionnels au logo situé dans la fine calandre, toujours avec ses habituelles couleurs rouge et jaune.

DSC_0792     DSC_0793

Nous avançons de quelques centaines de mètres sur le chemin pour trouver un autre emplacement. Cette fois, c’est près de vignes qu’Alexandre place sa voiture. Encore une fois, la lumière est optimale et fait parfaitement ressortir les contrastes de couleurs de la sportive.

DSC_0797

C’est sous cet angle que l’on se rend compte du travail effectué par l’équipe Abarth : la voiture est bien campée sur ses roues de 17″ qui remplissent bien les ailes élargies, le kit carrosserie et le rabaissement offrant une agressivité non négligeable. C’est bien simple : il est impossible de la confondre avec une Punto Evo « d’origine » !

DSC_0801     DSC_0802     DSC_0805

Revue de détails, avec encore et toujours des inscriptions Abarth. Grâce au toit ouvrant (une option) qui équipe la voiture, il est plus facile de prendre ceux-ci en photo.

DSC_0815     DSC_0839     DSC_0840

Les jantes sont vraiment sublimes. Comme vous pouvez le voir, le freinage est quant à lui signé Brembo, une marque de renom qui garantit un freinage endurant et efficace.

DSC_0831

La Punto Evo change de sens, pour nous dévoiler son arrière-train. Comme dit précédemment, cette partie du véhicule est loin de faire dans la discrétion avec une double sortie d’échappement chromée, un becquet, un diffuseur et un pare-chocs spécifique.

DSC_0847     DSC_0854

Pour varier un peu, nous prenons quelques filés.

IMG_9908

Changeons une nouvelle fois de lieu, cette fois plus dégagé et offrant davantage de perspectives. Nous sommes désormais en fin d’après-midi et le soleil baisse à vue d’œil. Il ne va pas falloir rester trop longtemps.

DSC_0908     DSC_0916     DSC_0923

Le logo Punto joliment stylisé et associé au Scorpione.

DSC_0928

Coup d’œil à l’intérieur. Si la finition des Fiat était autrefois critiquable, la marque a su remonter la pente, peu de reproches pouvant être faits. L’ambiance y est résolument sportive, surtout avec ces baquets optionnels. La Punto Evo Abarth peut compter sur une boîte 6 manuelle parfaitement étagée ainsi qu’un manettino (comme chez Ferrari diront certains) permettant de choisir le mode Normal ou Sport. Ce dernier transcende réellement la voiture, les performances et la réponse du moteur étant transfigurées. Seul bémol selon le propriétaire : l’ESP non déconnectable, une aberration sur une sportive surtout lorsque l’on sait que l’on peut couper le système Stop & Start. Une chose regrettable, notamment pour les utilisateurs circuit qui aimeraient vraiment aller chercher les limites de la voiture.

DSC_0935

Dernières prises de vue depuis le coffre.

DSC_0937     DSC_0944

Il est près de 17 heures lorsque nous prenons le chemin du retour. Nous tentons de retourner sur les lieux du fameux endroit repéré près de Arles mais malheureusement, aucun système d’éclairage n’est en service. Dommage. Nous ferons mieux la prochaine fois…

Nous souhaitons chaleureusement remercier Alexandre pour sa gentillesse, sa disponibilité et sa patience à subir nos directives concernant les photos. Le rendez-vous est pris pour une séance prolongée dans un endroit différent et peut-être avec des modifications sur la voiture. A suivre…

Une réflexion sur “Abarth Punto Evo 2010

  1. Merci à vous pour votre travail et votre passion que vous menez jusqu’au bout, vous avez fait du bon boulot autant en photographie qu’en écrit vu les informations et les détails que vous avez décris.
    A bientôt pour une nouvelle séance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *